Stratégie e-commerce : 6 étapes pour réussir en 2020

stratégie ecommerce

Tout le monde le sait : l’e-commerce a connu une croissance exponentielle ces dernières années. Si vous souhaitez que votre site se démarque de ceux des concurrents, il vous faudra développer une stratégie e-commerce solide, efficace et durable. Pour ce faire, 6 étapes doivent être prises en compte.

1ʳᵉ étape : la planification de la stratégie d’e-commerce

Avant de se lancer dans la création d’une stratégie de commerce sur Internet, il est bien évidemment nécessaire de la planifier. Il convient de définir vos priorités, c’est-à-dire de choisir les secteurs sur lesquels vous porterez une grande attention. Si vous souhaitez par exemple attirer et fidéliser les clients, il vous faudra mettre en place des programmes de fidélité qui les encourageront à acheter régulièrement vos produits. Une astuce pour inciter les clients à effectuer leurs premiers achats consiste à leur proposer des codes promotionnels.

Pour vous faciliter la tâche, les principales actions à mettre en place pour réussir dans le commerce en ligne ont été mentionnées ci-dessous.

Le choix d’une bonne niche e-commerce

Si vous ne savez pas encore quels produits vous souhaitez proposer aux clients sur Internet, pensez à choisir une bonne niche e-commerce. Pour cela, observez tout simplement les sociétés les plus sollicitées du moment et susceptibles de devenir incontournables dans quelques années. Pour vous aider, sachez par exemple qu’il est probable que des secteurs tels que le life style, l’industrie alimentaire et les soins de santé personnalisés connaissent bientôt une croissance fulgurante.

Quoi qu’il en soit, les éléments suivants doivent être pris en compte pour choisir un secteur dans lequel déployer une stratégie de commerce en ligne :

  • Satisfaire aux préoccupations actuelles des clients ;
  • Prendre en compte les tendances durables du commerce en ligne ;
  • Bâtir un modèle d’affaires solide et efficace.

L’identification et la compréhension de la cible e-commerce

L’identification et la compréhension de la cible sont également des critères essentiels à considérer avant de se lancer dans le commerce en ligne. Il s’agit ici d’étudier des mots-clés à l’aide d’un outil comme Keyword Planner ou SEMRush, ceci afin d’avoir une meilleure vision sur les méthodes utilisées par les clients pour rechercher des informations sur le web. Cela permet ainsi de créer le contenu de votre plateforme e-commerce en fonction des préoccupations de la clientèle.

Pour ceux qui le souhaitent, Sparktoro est un outil qui peut aussi être utilisé dans le cadre d’une stratégie de commerce en ligne. Il présente l’avantage majeur de faire apparaitre les centres d’intérêts principaux et les hashtags les plus populaires des internautes en fonction de certains mots-clés.

2ᵉ étape : créer et améliorer sa présence sur une plateforme de commerce en ligne

Après avoir défini la cible de manière précise, la prochaine étape consiste à construire un écosystème qui se prête idéalement à la pratique du commerce en ligne.

L’identification des éléments ayant une valeur pour la cible e-commerce

À cause du grand nombre de plateformes et de sites de commerce, il est devenu essentiel de proposer des valeurs fortes et uniques. Cela consiste à se concentrer sur ses clients, déterminer leurs besoins, identifier leurs peurs, leur proposer des expériences et des messages qui répondront à leurs attentes. De cette façon, vous aurez la certitude que les clients achèteront vos produits plutôt que ceux de la concurrence.

En d’autres termes, cela signifie qu’il est nécessaire de proposer des solutions visibles et efficaces qui répondent aux préoccupations des clients, ceci afin d’obtenir le succès recherché dans votre stratégie e-commerce.

Les tests de produits et le choix des meilleures plateformes de commerce en ligne

Même s’il est désormais possible de créer une plateforme de commerce en ligne rapidement, il est nécessaire de proposer des produits bien ciblés pour que le business dure dans le temps. Pour ce faire, il ne faut surtout pas négliger la phase des tests de produits.

Si vous voulez orienter vos produits de manière à répondre efficacement aux besoins des clients, n’hésitez par exemple pas à réaliser des sondages organiques sur les réseaux sociaux. Cette stratégie vous permettra notamment de récolter des réponses et de proposer des offres en fonction de celles-ci.

Par ailleurs, sachez qu’il existe 2 types de plateformes ecommerce :

• la plateforme « open source » : elle convient à ceux qui veulent avoir une liberté totale sur leur site d’e-commerce. Elle est créée et optimisée par l’équipe technique du propriétaire du site ;
• la plateforme SaaS : elle est généralement destinée aux personnes qui disposent de ressources réduites ou ne souhaitent pas apporter d’importantes modifications sur leur site d’e-commerce. Des plateformes telles que WooCommerce et Shopify sont très appréciées par les utilisateurs car elles leur proposent un grand nombre de services efficaces et pratiques.

3ᵉ étape : comment attirer des clients sur un site de commerce ?

Pour inciter les clients à acheter des produits sur votre site d’e-commerce, vous pouvez utiliser les canaux suivants : référencement naturel (SEO), publicités sur Internet (Google par exemple), réseaux sociaux, … Il convient toutefois de s’en servir à bon escient, faute de quoi vous pourriez provoquer l’inverse de l’effet souhaité.

Si vous êtes un débutant dans le domaine, vous utiliserez certainement des publicités pour que les clients découvrent votre site d’e-commerce. Après le lancement et l’optimisation des campagnes, vous pourrez par la suite développer une stratégie de SEO. Au fil des jours, le référencement naturel vous permettra notamment d’améliorer le positionnement de vos produits en face des clients qui les recherchent et en ont vraiment besoin.

Comment mettre en place une technique SEO d’e-commerce ?

Étant donné qu’il représente à lui seul près de 45 % de la totalité du trafic vers une plateforme de commerce en ligne en Amérique du Nord, le trafic organique occupe une place capitale dans ce secteur d’activité. Selon certains professionnels, l’une des meilleures astuces pour attirer et fidéliser de nouveaux clients consiste à travailler et anticiper les stratégies de référencement naturel. Cela permet notamment d’améliorer sa notoriété et d’obtenir des résultats satisfaisants.

Plusieurs étapes sont essentielles pour améliorer le positionnement de son site d’e-commerce sur les moteurs de recherche :

• la planification : choisir et analyser des mots-clés en fonction de leur difficulté, leur volume et leur importance, créer un plan de site optimisé, analyser les méthodes des concurrents, réaliser un audit technique, … ;
• la solidification de la structure : optimiser le contenu des pages catégories/produits sur la plateforme de commerce en ligne, navigabilité et U/X, prendre en compte des caractéristiques techniques telles que la sécurité, l’adaptabilité et la vitesse, … ;
• l’entretien : effectuer mensuellement une veille technique, créer de nouveaux liens, ajouter régulièrement du contenu, …

Les clients appartenant à la génération Millennials représentent le tiers du pouvoir d’achat aux États-Unis et sont les principales cibles d’une stratégie d’e-commerce. Ils consomment le plus souvent via Internet et accordent une grande importance à la valeur d’un produit. N’hésitez pas à nous demander une soumission gratuite pour construire votre stratégie avec notre agence de référencement naturel à Montréal.

4ᵉ étape : l’optimisation de la conversion en e-commerce

Le taux de conversion varie selon que les consommateurs achètent des produits sur une plateforme de commerce en ligne ou dans une boutique physique. D’après les résultats d’une étude réalisée par des professionnels du domaine, il a été démontré que 1 à 4 % d’utilisateurs réalisent une conversion sur un site d’e-commerce, contre 56 % de clients qui achètent des produits après s’être rendus dans un magasin. La principale raison de cette différence se trouve dans l’absence de contact humain lors d’un achat sur Internet.

Pour réduire cet écart, certains spécialistes estiment qu’il est essentiel de rendre les présentations de produits plus humaines sur les sites de commerce. Pour ce faire, il est par exemple possible d’intégrer des outils qui permettent d’avoir davantage d’informations sur les caractéristiques des produits et de répondre aux questions des clients.

Pour améliorer la conversion d’une stratégie de commerce en ligne, voici quelques actions incontournables :

• la clarté : rendre facilement accessibles les informations essentielles dans la prise de décision ;
• la richesse de l’expérience : proposer des expériences personnalisées et riches sur la plateforme de commerce en ligne ;
• la confiance : améliorer la confiance des clients et proposer une stratégie de validation extérieure ;
• la persuasion : proposer des formules limitées et des arguments attractifs dans le secteur du commerce en ligne ;
• la fluidité : simplifier les processus des achats sur le site d’e-commerce et réduire les délais de livraison.

5ᵉ étape : la fidélisation des clients sur une plateforme de commerce en ligne

L’une des solutions pour améliorer la rentabilité de votre stratégie d’e-commerce consiste à solliciter et fidéliser vos clients. En d’autres termes, cela signifie qu’il est nécessaire de créer et d’entretenir des relations solides, durables et de confiance avec eux. Une fois qu’ils auront adopté vos produits, ils pourront plus facilement les consommer de nouveau et/ou devenir des ambassadeurs de vos marques.

Pour fidéliser des clients de manière efficace sur un site de commerce, il est conseillé de les valoriser et d’être à leur écoute. Pour ce faire, il est possible de les inciter à se rendre dans l’un de vos magasins ou de les contacter de manière virtuelle (en leur envoyant des courriels par exemple).

Voici quelques exemples d’actions qui vous permettront de rendre votre stratégie d’e-commerce rentable :

• l’incitation au rachat : elle consiste à encourager les clients à racheter les produits, et ce en leur proposant des offres attractives ;
• l’entretien des relations : ici, il s’agit d’entretenir les liens avec les clients pour augmenter le taux de reconversion ;
• la création de l’exclusivité : les clients doivent se sentir privilégiés et uniques ;
• la mise en place d’une identité forte : s’imposer comme des acteurs incontournables du commerce en ligne ;
• la sollicitation des clients : les clients doivent être inclus dans les processus de ventes.

Après avoir mis en place ces différentes actions, la prochaine étape consiste à obtenir des données pour l’évaluation des performances et l’amélioration de la stratégie de commerce en ligne. Pour cela, il est possible d’utiliser un outil tel que Google Data Studio.

6ᵉ étape : vente sur sa plateforme d’e-commerce et/ou sur Amazon ?

Voilà ce que se demandent les personnes qui débutent dans le domaine du commerce en ligne. Pour y répondre, il est nécessaire de prendre en compte la popularité de la marque et le nombre de clients. S’il est très intéressant d’attirer de nouveaux clients à l’aide Amazon lors des premiers mois, il est préférable d’opter pour le site une fois que la stratégie d’e-commerce a été bien développée.

Par ailleurs, il est déconseillé de faire l’impasse sur la vérification et l’optimisation de certains paramètres techniques de la plateforme de commerce en ligne. En effet, lesdits paramètres ont un lien étroit avec la capacité du site Internet à attirer de nouveaux clients et à les fidéliser par la suite.

Il ne faut surtout pas oublier de vous équiper d’outils performants tels que Hubspot ou MailChimp et Google Analytics. Alors que les deux premiers permettent de fidéliser et d’assurer le suivi de la relation avec les clients, le troisième analyse le comportement des internautes sur le site d’e-commerce.

Soyez pas timide, dites bonjour

Parlons de votre projet.

  • Bonjour! Je m'appelle
  • Vous pouvez me rejoindre par courriel au
  • Ou par téléphone au

Contact.